Crech'endo s'engage
Par USER USER 1

Crèch’Endo s’engage dans la lutte contre la précarité

La chasse à la reproduction des schémas d’inégalités dans l’éducation est un immense chantier. Les observateurs estiment qu’il faut s’y atteler dès le berceau pour briser le cercle vicieux et obtenir de meilleurs résultats. En 2021, plus de 192 enfants ont été accueillis dans les établissements du Réseau Crèch’Endo, dont près de 55% issus de familles vivant sous le seuil de pauvreté. Avec 4 structures d’accueil,  Crèch’Endo, bien plus qu’un réseau de garde des enfants s’engage pour le bien-être de toutes les familles martiniquaises. Un seul objectif :lutter contre les inégalités.

Le concept de l’égalité des chances consiste à mettre en place des dispositifs qui vont permettre à tous de bénéficier des mêmes opportunités d’évolution sociale sans tenir compte de l’origine sociale, ethnique, du sexe, du lieu de naissance, des convictions religieuses ou des ressources financières des parents. Ce principe s’applique donc plus exactement au système de crèche. 

Un accompagnement à la Parentalité

Crèch’endo promeut un mode nouveau de garde en intégrant les familles dans les réflexions. Hommes et femmes participent au développement et à la production de richesse du territoire en Martinique. C’est pourquoi de nombreuses actions sont menées en synergie avec les familles martiniquaises notamment des ateliers pédagogiques à thèmes, des séminaires grâce au partenariat avec l’association DOROTHY.

La PSU, une aide précieuse aux familles

Grâce à la Prestation de Service Unique, l’aide au fonctionnement versée directement par la CAF aux gestionnaires de structures d’accueil pour jeunes enfants, permet d’atteindre des objectif